ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Enjeux et apports des recherches en humanités numériques
En savoir plus >>
Autres revues >>

Les Cahiers du Numérique

1622-1494
Les Cahiers du Num���������rique
 

 ARTICLE VOL 4/1 - 2003  - pp.197-207
TITRE
Transferts de fonds électroniques et systèmes de paiement de gros montant

RÉSUMÉ

Extraits : Le développement des marchés de capitaux, lié à l'interdépendance croissante des places financières a entraîné depuis une dizaine d'années une forte progression des montants et des volumes échangés dans les systèmes de paiement, ce qui a suscité la volonté commune des acteurs (banques commerciales et banques centrales) d'évoluer progressivement d'un système bilatéral d'échanges entre banques (type correspondent banking) à la mise en place de systèmes multilatéraux, organisés et réglementés. Ainsi, dans la zone euro, les systèmes de paiement de gros montant véhiculent près de 1 800 milliards d'euros par jour, soit près de 25 % du PIB annuel de la zone. Dans de tels systèmes, les établissements de crédits sont exposés à plusieurs risques. On en distingue quatre principaux : le risque de liquidité (un établissement se trouve à cours de liquidité pour faire face à ses engagements ­ position d'une banque débitrice), le risque de règlement (une banque se trouve dans l'incapacité de recouvrir ses créances du fait de la défaillance de sa contrepartie), le risque de change ou risque Herstatt (risque de devoir payer une devise sans recevoir la devise contrepartie) et le risque systémique (la défaillance d'un participant au système entraîne l'incapacité d'autres participants à remplir leurs obligations, aboutissant ainsi par effet de domino à une réaction en chaîne). [...]

AUTEUR(S)
Jacques VANHAUTÈRE

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (343 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier