ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Enjeux et apports des recherches en humanités numériques
En savoir plus >>
Autres revues >>

Les Cahiers du Numérique

1622-1494
Les Cahiers du Num���������rique
 

 ARTICLE VOL 1/6 - 2000  - pp.47-66
TITRE
L’industrialisation des désirs du client dans le marketing one-to-one

RÉSUMÉ

La place du client dans la conception des produits n’a pas toujours été considérée comme décisive pour gagner des marchés : une politique de produit unique, standard, limitait cette prise en compte des attentes ou des retours. C’est seulement depuis une vingtaine d’années que le discours sur le client a pris une place stratégique, en grande partie liée à la montée en puissance de ces porte-parole officiels des clients que sont les spécialistes du marketing [LIN 94]. Mais cette connaissance du client devait servir seulement à filtrer la « demande », à la mettre en forme, à conforter des choix stratégiques qui demeuraient le domaine des directions produit.

Or, le mouvement semble s’accélérer pour vanter une adaptation totale au client. Cela se fait à la fois :

– par les discours, où chaque projet se veut un écho de tendances repérées chez les consommateurs avant tout ;

– par les méthodes de prise en compte des demandes gérées en temps réel sans stocks, avec modularité extrême du produit (la philosophie assembleur dans la micro-informatique) ;

– par les technologies qui sont toutes orientées vers la mise en valeur, soit du paramétrage de l’offre au profil du client (d’où les cookies sur l’internet, la traçabilité recherchée de toutes les opérations), soit de la maîtrise de la transaction par le client (marketing one-to-one, interactif, etc.).



AUTEUR(S)
Dominique BOULLIER

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (274 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier