ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Enjeux et apports des recherches en humanités numériques
En savoir plus >>
Autres revues >>

Les Cahiers du Numérique

1622-1494
Les Cahiers du Num���������rique
 

 ARTICLE VOL 3/1 - 2002  - pp.171-196
TITRE
Filtrages et synthèses de masse sur internet. Etat de l’art et prospective

RÉSUMÉ

Le succès de l’internet est dû, pour beaucoup, à ce qu’il permet tout à la fois la communication en temps réel, en temps différé, et l’édition des écrits, du son et de l’image, c’est-à-dire leur capitalisation et leur mise à disposition, édition désormais à la portée de (presque) tous. L’exploitation de ces flux et de ces stocks d’information très informelle a attiré en premier lieu l’attention des services de renseignements, en particulier de la NSA (National Security Agency), l’agence de renseignement militaire américaine. Le financement d’équipes de recherche par cet organisme, la révélation du réseau d’écoutes planétaire Echelon [CON], et de la puissance informatique concentrée à Fort Meade pour le traitement de ces flux (5 Teraflops, équivalente à celle de 1 000 PC récents en parallèle), ont montré que beaucoup de techniques de filtrage d’informations, dont certaines auraient pu relever il y a peu de la science-fiction, sont d’ores et déjà mises en œuvre. Nous passerons en revue ces techniques, dont l’utilisation constitue un enjeu considérable pour les institutions civiles, les entreprises et les particuliers, que ce soit pour chercher des informations sur un sujet précis, pour préciser ce qui est connu, ou pour dégager ce que l’on ne connaît pas, ou mal, sur des thèmes généraux. Le passage du filtrage de corpus textuels volumineux par mots-clés (word spotting) au filtrage par thèmes (topic spotting), améliore le recueil d’informations bien ciblées. Les progrès de l’extraction automatique de thèmes, cette fois en vue d’en tirer des synthèses interprétables, est gros de conséquences culturelles, sociales, politiques que nous entrevoyons à peine, mais qui accompagneront de façon incontournable, pour le meilleur et pour le pire, le monde « branché » qui se dessine sous nos yeux.



AUTEUR(S)
Alain LELU

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (378 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier