ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Enjeux et apports des recherches en humanités numériques
En savoir plus >>
Autres revues >>

Les Cahiers du Numérique

1622-1494
Les Cahiers du Num���������rique
 

 ARTICLE VOL 2/3-4 - 2001  - pp.321-328
TITRE
Le Simputer indien, un concept du Sud

RÉSUMÉ

L'avènement des technologies de l'information et de la communication (TIC) est un phénomène centré sur un monde urbain, privilégié et occidentalisé. Et la micro-informatique - particulièrement celle basée sur l'architecture « Win-tel » (Windows + Intel) du PC, de facto le standard international - ne peut convenir à une diffusion massive dans les pays en développement. Outre son coût infiniment trop élevé et sa dépendance actuelle à l'égard des réseaux électrique et téléphonique, les développements qu'elle génère s'adressent à des utilisateurs individuels éduqués, familiarisés avec des environnements technologiques et parlant le plus souvent anglais. De fait, dans un pays tel que l'Inde où l'industrie du logiciel a grandi si vite que Ton qualifie volontiers la région de Bangalore (tête de file en matière de TIC) de « Silicon Valley » indienne, l'accès aux micro-ordinateurs concerne principalement une élite urbaine parlant anglais.



AUTEUR(S)
Chantal PACTEAU, Cédric WACHHOLZ

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (241 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier